Juin 2019 n°15
Maison de l'Europe de Gap

EDITO

Nouvelle Europe ?

Les récentes élections destinées à désigner 751 membres du Parlement Européen présentent plusieurs caractéristiques importantes.

La participation à ce scrutin est en hausse, elle dépasse le seuil des 50%, ce qui ne s’était pas produit depuis 1994 ! Plus de 200 millions d’électrices et d’électeurs se sont déplacés. On ne peut que se réjouir de cette nouvelle tendance en espérant qu’elle se confirmera de scrutins en scrutins.

Toutefois, la plus grande transformation générée par cette élection réside dans le fait que les deux grandes formations qui constituaient jusqu’ici la majorité n’atteignent plus à elles seuls le seuil nécessaire. Le Parti Populaire Européen (PPE), de tendance modérée, centriste, démocrate-chrétien d’un part et le parti socialiste et démocrate (SetD) d’autre part, ne peuvent plus atteindre à eux deux la majorité. Ils comptaient 404 membres dans la précédente législature, ils n’en comptent plus que 326, la majorité étant à 375.

Cette situation nouvelle confère une responsabilité toute particulière à deux autres formations : L’Alliance des Démocrates et libéraux pour l’Europe (ADLE), vraisemblablement rejoints par les Parlementaires de « En Marche » qui représentent à eux deux 68 députés e les Ecologistes qui ont fait une percée remarquable avec 52 sièges. Tout ou partie de l’ancienne majorité devra compter avec les libéraux centristes et les Verts pour en former une nouvelle ce qui confère à ces deux formations un rôle tout à fait stratégique et une responsabilité particulière. Il convient d’attendre encore quelques semaines avant de voir se préciser cette nouvelle configuration. Espérons que l’accélération de la construction de l’Europe et la lutte contre le réchauffement climatique trouveront dans cette conjoncture les moyens d’une efficacité nouvelle.

Mais d’autres décisions très importantes vont également conditionner la situation de l’Europe dans les prochaines années car les postes à responsabilité les plus importants vont tous changer de titulaire dans les semaines et mois à venir : le Président de la Commission, le Président du Conseil Européen qui réunit les chefs d’Etat, le Président du Parlement Européen, le Haut Représentant pour la Diplomatie Internationale ainsi que le Président de la Banque Centrale Européenne seront renouvelables, le poste le plus important étant celui du Président de la Commission car c’est elle qui dispose du pouvoir d’initiative. Pour ce poste on parle de l’Allemand Manfred Weber, membre de l’Union chrétienne sociale de Bavière (PPE) mais surtout du Néerlandais Frans Timmermans, socialiste néerlandais, de la Danoise Margrethe Vestager, membre du parti social-libéral et du Français Michel Barnier, actuellement négociateur du Brexit face au Royaume-Uni.

Quoi qu’il en soit, à partir de 2020, il faut espérer que l’Europe sera en mesure d’élaborer une politique plus sociale, plus écologique, plus proche des citoyens, allant vers une plus grande harmonisation fiscale, capable de progresser dans le domaine de la défense mais surtout en mesure de répondre au défi des grandes puissances : Etats-Unis, Russie, Chine, qui sont toutes trois d’accord pour entraver la construction de l’Europe et éviter qu’elle ne devienne elle-même la quatrième grande puissance mondiale. Or cet objectif est vital pour notre avenir. Aucun Etat d’Europe n’a en effet la dimension nécessaire pour se mesurer seul aux grandes puissances. Par exemple, la France représente 0.7% de la population mondiale et 3,7% du PIB mondial et ces pourcentages baissent chaque année compte tenu de la progression de la Chine.

Une plus grande intégration de l’Europe est donc  urgente et vitale pour défendre les intérêts de chacun de nos Etats et promouvoir les valeurs de notre civilisation dans le monde : la démocratie, la liberté, le progrès, la solidarité et la paix.

Pierre Bernard-Reymond



L'ACTUALITÉ EUROPÉENNE

Résultats des élections européennes

Pour tout savoir sur les résultats des élections européennes, rendez-vous sur le site Toute l'Europe :

- pour les résultats en France, cliquez ici

- pour connaître la répartition par pays et par groupe, cliquez ici

- pour voir la composition du nouveau Parlement européen, cliquez ici.



L'ACTUALITÉ DE LA MAISON DE L'EUROPE

Les fonds européens et la PAC dans les Hautes-Alpes

 

Total à ce jour : 62 projets cofinancés par les Fonds Européens pour la période 2014-2020.

Plus de 30 millions d'euros investit sur le 05 par l'UE sur la période 2014-2020 (source : L'Europe s'engage en PACA).

De plus, pour la période 2014-2017, les Hautes-Alpes ont reçu de la Politique Agricole Commune (PAC) 226.19 millions d'euros (Pilier 1 + ICHN, source : Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de la région PACA), notamment pour aider à l’installation des jeunes agriculteurs: 900 000€ pour 32 dotations ‘’Jeune Agriculteur’’ ; pour aider à la modernisation des exploitations (bâtiments d’élevage surtout) : 1,7M€ pour 42 dossiers ; pour la protection des troupeaux contre les prédateurs, 5M€ pour 558 dossiers.

 



Les fonds européens et la PAC dans les Alpes-de-Haute-Provence

Total à ce jour : 58 projets cofinancés par l'Union Européenne pour la période 2014-2020.

Plus de 31 millions d'euros investit sur le 04 par l'UE sur la période 2014-2020 (source : L'Europe s'engage en PACA).

De plus, pour la période 2014-2017, les Alpes-de-Haute-Provence ont reçu de la Politique Agricole Commune (PAC) 181.24 millions d'euros (Pilier 1 + ICHN, source : Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de la région PACA).



Bilan de la Gap Foire Expo - 04 au 12 mai

La Gap Foire Expo s'est terminée le 12 mai. Plus de 500 personnes sont passées à notre stand, labellisé pour le Joli Mois de l'Europe et pour la campagne cette fois je vote, pour échanger et débattre avec nous sur l'Union Européenne et surtout pour poser leurs questions sur les élections du 26 mai, le nombre de listes, comment faire une procuration, comment voter quand on a la nationalité d'un autre pays de l'UE, à quoi servent ces élections, etc.

Nous avions mis des panneaux de nos 2 expositions "Parlez-vous Pac ?" et "Elections européennes : comment ça marche ?". Par ailleurs, nous avons pu distribuer un grand nombre de fascicules au public.  



Animation au Lycée Poutrain à Saint-Jean-Saint-Nicolas - 29 avril

Comme l'année dernière, la Maison de l'Europe s'est rendue au Lycée Poutrain pour parler de l'UE à des jeunes lycéens dont une partie allait voter pour la première fois. L'intervention était centrée sur les élections et les actions concrètes de l'UE sur le territoire des Hautes-Alpes. Nombreux ont été surpris d'apprendre que l'UE investissait autant sur le territoire.


Animations à l'école de la Freissinouse - 02 mai

Nous sommes allés à la Freissinouse, intervenir auprès de trois classes de l'école primaire (78 élèves). Au programme : la construction de l'Union Européenne avec notre puzzle géant.


Lycée Honoré Romane à Embrun - 03 mai

Nous sommes allées au Lycée Honoré Romane, à Embrun, dans une classe de 1ère professionnelle, pour présetner l'Europe, l'Union Européenne, son histoire ainsi que ses actions concrètes sur le territoire des Hautes Alpes.


Petit-déjeuner de l'Europe au GAL Durance Provence

Vendredi 10 mai, de 9h à 11h, à la Maison des Produits du Pays (Mallemoisson), Patricia GRANETBRUNELLO, Présidente de Provence Alpes Agglomération ainsi qu'une représentation des acteurs du territoire se sont réunis afin de faire le point sur l'avancée des projets financés par l'Europe.

Cette manifestation, qui s'inscrit dans le cadre du « Joli mois de l'Europe », a été un moment de convivialité pendant lequel ont été mis à l'honneur une sélection de projets locaux financés par différents programmes européens (LEADER, Alcotra et Espaces Valléens) avec des échanges et les retours d'expérience des porteurs.
Tout au long de la matinée, les participants ont pu également découvrir une exposition de témoignages d'agriculteurs bénéficiaires de la Politique Agricole Commune (PAC) et d'un mur sur lequel il était possible d'afficher des nouvelles idées de projets.


Et, en ce qui concerne les projets futurs, les territoires LEADER portés par Provence Alpes Agglomération, GAL Dignois et GAL Durance Provence, viennent de lancer leurs nouveaux Appels à Projets, dont une présentation sera faite en clôture de l'événement.

Retrouvez les appels à projets et toutes les informations sur les projets LEADER sur les sites des GAL Dignois et GAL Durance Provence.

 



La mission première de la Maison de l'Europe de Gap et des Alpes du Sud est de constituer, au sein de ses locaux, un lieu privilégié d'échanges d'informations, d'initiatives et de rencontres entre tous les citoyens qui s'intéressent à l'Europe.
 
www.maison-europe-gap.eu

Facebook
 
Maison de l'Europe de Gap et des Alpes du Sud
33 rue Colonel Roux - 05000 GAP
Tél : 04.92.52.23.25 - infos@maison-europe-gap.eu
Horaires d'ouverture : du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h30 / Le vendredi de 9h à 12h.
Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
Pour vous désinscire cliquez-ici